Total : 2601
En attente : 27

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (781)
Entre hommes (198)
Entre femmes (62)
Transexuelle (69)
Premiere fois (219)
A plusieurs (768)
Jeune adulte (119)
Mature (57)
Soumis,soumise (242)
Inclassable (113)

Je suis devenue une salope 2
BAISEE PAR LA BELLE QUEUE DE KAMEL
femmes dépravées
clairière
elle en veut encore plus !













Dépucelé par la mère de mon meilleur pote !

Ecrit par Arnaud
Parue le 09 mars 2019
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1192 fois | Cette histoire erotique a une note de : 17.1621/20

Noter ce récit erotique !


Quant je suis entré au collège je m’étais rapidement fait un meilleur pote, Louis, qui vivait dans une très belle maison avec piscine avec ses parents. Moi, je vivais avec mes parents dans un petit appartement au 3ème sans ascenseur. Mais entre nous il n’y a jamais eu de problème de « classe sociale », il n’a jamais fait sentir à qui que ce soit qu’il était plus riche que nous… Avec plusieurs copains, ils nous invitaient souvent chez lui, et les trois-quarts du temps, ont finissaient tous dans la piscine. Louis et ses parents étaient naturistes, ce qui fait qu’à chaque fois, Louis plongeait à poils tandis que nous, ont gardaient nos maillots de bains. Et puis, petit à petit, le temps passant, ont s’est mis les uns et les autres à faire comme Louis, et plongés tout nus dans la piscine entre mecs. Bien sur, une fois qu’ont rentraient chez nous, ont ne disaient pas aux parents qu’ont avaient passés l’après-midi à poils chez un copain ! Plusieurs fois sa mère étaient présente et on s’est vite rendu compte qu’elle ne faisait pas attention au fait qu’ont soient tous à poils ! Et une fois parti au lycée, on est tombé dans la même classe. Je devais avoir 16 ou 17 ans je ne sais plus exactement, et un après-midi, je ne savais pas quoi faire et en passant devant chez Louis, je me dis, tiens il est peut-être la. Je sonne au portail, on m’ouvre, je rentre avec mon vélo dans la cour, je vois que le 4x4 de son père est la. Sa mère ouvre la porte
« bonjour madame »,
j’embrasse sa mère « bonjour Arnaud », entre
« Louis est là »,
« non mais il ne va pas tardé, tu peux aller te baigner si tu veux en l’attendant »
« si sa vous dérange pas, j’veux bien »
« non, non, vas-y, en plus il fait chaud, sa va te rafraîchir en attendant »
« c’est clair m’dame »
J’entre dans l’entrée, j’enlève mes chaussures
« tu connais le chemin Arnaud »
« pas de problème m’dame »
Je sors sur la terrasse, j’enlève mon t-shirt, mon panta-court et mon slip, et je plonge dans la piscine. Il faisait tellement chaud ce jour là, que j’étais mieux dans l’eau. Après quelques longueurs, sa mère sort sur la terrasse
« tu veux boire quelque chose Arnaud »
« non, merci madame, sa ira »
Et la, sans que je m’y attende
« je vais me baigner moi aussi tiens »
Je vois qu’elle enlève son chemisier, je ne sais pas quoi faire, je fais mine de ne rien voir et continu de faire des longueurs comme si de rien était, et je vois la mère de mon meilleur pote, plongée, nue dans la piscine !
« a, sa fait du bien » me dit-elle
« s’est clair, il fait trop chaud aujourd’hui madame » et sentant mon sexe durcir petit à petit, je m’accoude sur le bord de la piscine, la bite contre la paroi. Je me dis que sa va passer et que mon pote va arriver
« tu ne viens pas nager avec Arnaud »
« j’récupère un peu m’dame »
Je sentais que je ne débandais pas, et je vois la mère de mon pote sortir de la piscine et venir devant moi, je ne savais plus ou regarder, elle avait la quarantaine, mais putain qu’elle était bien foutue !
« tu as une érection Arnaud »
« non, non m’dame, je suis essoufflé s’est tout »
« tu sais, j’ai déjà vue Louis en érection, il ne faut pas être gêné, à ton âge s’est normal »
Elle replonge dans la piscine et viens s’accouder à côté de moi
« il arrive quand Louis »
« à, en faite il est parti avec son père voir un ami, ils ne vont pas revenir avant 18h00 »
Et je sens sa main me caresser le dos et les fesses
« je vais partir alors madame »
« à ton avis, pourquoi je t’ai dis que Louis n’allais pas tarder Arnaud »
« ben, j’sais pas »
« aller, viens, ont sort alors »
Je la suis jusqu’à l’escalier en métal, elle passe devant moi, je vois son magnifique cul
« alors tu sort Arnaud »
Et prenant mon courage à deux mains, je sort de la piscine, une mains sur la rampe de l’escalier, une main sur ma bite
« je te fais de l’effet on dirai »
Du regard je cherche mes fringues
« si tu cherche tes vêtements, je les ai cachés Arnaud »
« mais pourquoi »
Elle avance vers moi, m’enlève la main de mon sexe
« pour sa »
Et avant que je puisse dire quelque chose, elle s’agenouille et commence à me sucer
« madame »
« sa te plait pas Arnaud »
« si si »
« laisse moi continuer alors »
Elle se relève
« tu sais, depuis 2 ou 3 ans, toi et tes copains, je vois bien que vous devenez des hommes, et à mon âge, j’avais trop envie de me taper un petit jeune »
Elle me prend par la main et m’emmène dans le salon
« assois-toi Arnaud »
Je m’assois dans le canapé
« j’ai flashée sur toi et Kévin », Kévin est un pote à nous, il est black et je suppose que s’est la taille de sa bite qui l’a fait rêver !
« maintenant, on va passer aux choses sérieuses Arnaud »
« euh »
Elle s’assoie sur ma bite, face à moi
« oh, sa fait du bien une queue bien raide »
Elle fait plusieurs vas-et-viens sur ma queue
« tu est encore puceau Arnaud »
« ben ouais madame »
« s’est encore plus excitant pour moi de savoir que je suis la première à m’empaler sur ta queue ! »
Elle se relève
« lève toi maintenant, tu vas goutter à mon minou maintenant Arnaud »
Elle s’assoie dans le canapé, je m’agenouille entre ses jambes, s’était la première fois que je voyais un sexe de femme en vrai, en plus elle était totalement épilée
« vas-y Arnaud, lèche moi »
Après une petite hésitation, je passe ma langue sur son sexe à plusieurs reprises et là
« j’vais éjaculer madame »
« relève toi alors »
Je me relève, et debout devant elle, elle commence à me branler et me sucer. Au bout de quelques minutes je sens la jouissance arrivée
« sa viens m’dame »
Et j’éjacule dans sa bouche et sur son visage
« vas-y, encore Arnaud, j’adore le sperme »
Et elle continue de me branler et me sucer
« s’était génial Arnaud »
Je bafouille
« ouais »
Elle se lève du canapé
« je vais prendre ma douche Arnaud, attend moi cinq minute, je reviens »
Elle part à l’étage prendre sa douche, je me rend compte que mes fringues sont sur le fauteuil, je me rhabille vite fait, récupère mes tennis, j’appuie sur l’ouverture du portail, referme la porte et je retourne dans la cour, je récupère mon vélo et repart chez moi. J’étais mal, la mère de mon meilleur pote m’avais dépucelé !



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'2222111.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


2222111.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone