Total : 2660
En attente : 1

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (787)
Entre hommes (199)
Entre femmes (63)
Transexuelle (69)
Premiere fois (225)
A plusieurs (774)
Jeune adulte (119)
Mature (60)
Soumis,soumise (250)
Inclassable (115)

une salope
une salope
ORGASME FABULEUX AVEC UNE BANANE
la veuve
Bernadette encor !













Le mono

Ecrit par john
Parue le 28 février 2018
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1432 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


J'étais assez jeune et complexé par manque de taille, de poils, de muscles et de sexe. Nous étions partis par le bus en classe de neige avec le collège au Lioran. Nous étions une vingtaine de garçons du même âge même si nous n'étions pas de la même classe. L'ambiance était bonne et nous étions encadrés par des étudiants à peine plus âgés que nous.
pour faire le voyage, un mono pris place à côté de moi et nous avons discuté tout le long du trajet. Il était viril, musclé et représentait la stature de l'homme que j'aurais voulu être.
En arrivant nous nous sommes installés dans un grand chalet et nous devions être deux par chambre. Les monos étaient dans un autre petit chalet. Ils mangeaient avec nous et s'éclipsaient après le dîner. Seul un mono désigné restait et était sensé surveiller. Il avait une chambre particulière au fond du couloir.
Mon mono accompagnateur Julien était de garde et je profitais que mon coloc se soit endormi pour aller le joindre, histoire de poursuivre la conversation intéressante que nous avions eue durant le voyage. Il m'ouvrit et m'accueillit chaleureusement/ Il était en caleçon, le torse nu. Moi j'étais en pyjama.Il m'invita à m'asseoir sur son lit et nous reprîmes notre bavette. Nous nous arrêtions pour rigoler un peu. Julien était assis en tailleur et son caleçon fendu s’entrebâillait par moment et mon regard matait et essayait de voir...son sexe. Il dut s'en apercevoir et ne fit rien pour ne rien dévoiler. Il finit par prendre une position qui fit que son sexe sortit par cette fente. Je lui dit ; "ouah, quelle est belle ta queue ! " Tu trouve me dit-il ! Il déboutonna l'unique bouton de son sous vêtement et m'exposa sa tige qui prit aussitôt de la dimension. Il avait un beau sexe bien moulé et naturellement décalotté. "Laisse moi le regarder, s'il te plait" lui dis-je. "Mais fais ce que tu veux, il est à ta disposition" me répondit-il. Je tendis le bras et le pris à pleine main. Il s'appuya sur le mur me laissant libre de toutes initiatives. Il était fier de son sexe et je le comprenais."Caresse le bien, il ne demande que ça !". Je me mis à le caresser passant le plat du pouce sur le bout du gland pour étaler la petite goutte qui perlait du méat. "Prend le dans ta bouche et suce moi, si tu veux." J'ai avancé mon visage et j'ai commencé à le lécher doucement en partant des boules et en remontant vers le gland. Ma langue jouait avec son frein avant que j'ouvre grand la bouche pour le gober.Oh que j'ai aimé ce moment là. je mis beaucoup de salive et mes lèvres parcouraient sa hampe sur toute sa longueur. avec les doigts d'une main je caressais les boules bien pleines de mon garçon. "Tu as fait ça toute ta vie !" me dit il en rigolant. J'enfonçais tout son sexe dans le lus profond de ma gorge pour me retirer et suçoter le bout du gland. Il avait l'air d'apprécier cette caresse buccale et son membre devenait hyper dur. J'accélérais mon suçage et en entendant sa respiration de plus en plus saccadée, je compris qu'il allait décharger. Son sperme gicla dans ma bouche de plusieurs jets que j'avalais avec délectation et continuais jusqu'à ce que sa tige fut plus ramollie. "Eh bien dit-donc toi ?"
"Aller, vient je vais te sucer à mon tour" oh non, je ne veux pas" "et pourquoi" me répondit-il. "Elle est toute petite et ça me gêne".
"Mais non, petit con, aller fais voir !" Il baissa d'autorité mon pyjama et je me retrouvais complètement nu devant lui. "Oh non elle n'est pas très grosse mais elle est très mignonne". Il me fit étendre sur son lit, me caressa tout le corps imberbe et joua avec mon petit sexe doit et dur. Il se pencha et s bouche prit tout mon sexe, boules comprises. Sa fellation était délicieuse, ses lèvres parcouraient tout mon membre et sa langue titillait le bout du gland. J'étais aux anges et je trouvais ça merveilleux. Il trempa un doigt dans sa bouche l'enduisant de salive et tout en me suçant il l'enfonça dans mon anus de plus en plus loin. Au début cela me gênait mais je ne pus retenir ma sève monter et je vidais tout mon sperme dans le fond de sa gorge., gardant son doigt encore enfoncé. Il ramena mes jambes sur ses épaules et son sexe qui avait reprit de la consistance remplaça son doigt? J'ai eu mal au début et la douleur fit place à une jouissance. Il me pilonna et lâcha tout son jus dans le fond de mon ventre. Je restais encore un moment dans le creux des ses bras et j'allais rejoindre ma chambre et mon lit sans avoir éveillé mon camarade de chambrée.
À chaque garde de Julien, j'allais le rejoindre et il me fit découvrir de multiple positions aussi jouissives les unes que les autres. C'était le début d'une longue vie de sexe masculin pour moi.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'2222111.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


2222111.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone